Le Deuil & La Stratégie de Disney

World Congress in  Articles

Le Deuil & La Stratégie de Disney

Comment gérer les problèmes de deuil, obtenir de bons résultats en peu de temps et apporter une aide efficace à vos clients en demande.

Andrea Mills et Karin Pätze vous expliquent comment elles parviennent, sans pleurs, à résoudre facilement ce type de problématique.

Savez-vous réellement comment faire cela avec le protocole de Disney ? Étonnant Non ?

Lors du World Congress 2017, elles vous révéleront tout sur leur façon d’envisager la thérapie autour des questions de deuil. Elles vous dévoileront comment elles parviennent à des résultats spectaculaires !

Pour vous l’expliquer, rien ne vaut une rencontre en chair et en os avec nos deux incroyables conférencières plutôt qu’un vague aperçu ! Elles vous apprendront par exemple comment apprendre à faire face à diverses situations de deuil :

✔ Le départ de votre enfant de la maison,

✔ La perte de vos amis

✔ Les deuils à faire suite à un changement de vie (vie plus ou moins prospère),

✔ Le départ à la retraite,

✔ La mort de proches,

✔ …

Et elles partageront aussi leur expérience dans le Coaching, pour faire face à ces états et ainsi que leur expérience dans l’utilisation de la stratégie de Disney et de l’hypnose qui permet d’élargir l’inconscient. Lors de cette conférence, elles vous permettront de participer à des exercices et de vivre ce processus par vous-même.

Inscrivez-vous au World Congress du 8 au 10 septembre 2017 à Paris

Connaissez-vous l’inner-Team-Focusing®, L’ ITF ?

Connaissez-vous l'inner-Team-Focusing®, L’ ITF ?

Etes-vous dans la conscience de l’instant, dans l’ici et maintenant ou vous perdez vous trop souvent dans l’absence à vous-même ?

L’Inner-Team-Focusing® (ITF) a été développé par Jörg Fuhrmann comme une approche holistique qui est basée sur la conscience contemplative et incorpore de manière sélective la sagesse du corps avec le travail intérieur de la transe.

L’ITF est basé sur la philosophie d’être plus qu’une simple méthode ou une méthode de fusion. Parce que, comme nous le savons tous, l’expérience de contacts authentiques dans le « ici et maintenant » et la reconnaissance consciente de soi-même a le plus grand potentiel de guérison.

L’ITF se considère plus comme une « philosophie de la conscience axée sur le processus » dont le but est un état hypnotique différent, la « déhypnose ». Une des idées fondamentales de l’ITF est basée sur ce que la psychologie transpersonnelle a appelé une « transe de consensus » : dans toute la société, nous sommes continuellement arrêtés en transe sans un aperçu de la prise de conscience de ce fait.

Plus loin, dans la ligne de Gurjieff ou de Eckhart Tolle, le travail sur la présence dans l’instant est la clé de cette nouvelle approche.

Parce que pour nous, les trances collectives de consensus sont classées comme « Conscience normale ». Ces « Trances » ont été induites par nos parents, amis, éducateurs, pédagogues, enseignants, religieux et bien sûr, par les médias.

Le seul problème avec ceci est que nos cultures modernes n’offrent aucune période de Récupération consciente et de DéHypnose collective – comme les Grecs l’avaient encore. Ces focalisations et dissociations continuelles – toutes deux essentielles pour une hypnose réussie – sont les véritables créateurs de nos différentes parties internes de la personnalité (« états du moi »).

Ainsi, nous travaillons dans l’ITF avec des transes induites, les facettes de la personnalité, L’ombre réprimée – dans le sens de CG Jung – et parfois avec des fixations malsaines du moi qui ont émergé souvent d’un déficit imaginé ou réel. Ce travail ouvre un tout nouveau cadre et espace, qui donne une sensibilisation intérieure plus profonde.

Inscrivez-vous au World Congress du 8 au 10 septembre 2017 à Paris

La PNL et l’Hypnose au quotidien

La PNL et l’Hypnose au quotidien

 

 

Quelles sont les limites de la thérapie ? Serait-elle plus présente dans notre quotidien qu’il n’y paraît ?

Richard Bandler et John Grindler au sujet de l’hypnose se posaient mutuellement la question de savoir « Qu’est-ce qui est hypnose ? Et qu’est-ce qui ne l’ai pas ? ». A ce jeu de questions, on pourrait aussi se poser la question « Qu’est-ce qui est de la thérapie ? Et qu’est-ce qui n’est pas de la thérapie ».

Dans « le Bourgeois Gentilhomme de Molière » Monsieur Jourdain faisait de la prose sans le savoir. Qu’en est-il à votre sujet ? Faites-vous de la thérapie sans le savoir ? Vous êtes parfois les premiers surpris à constater qu’une thérapie a fonctionné sans que vous puissiez comprendre quels en ont été les leviers. Une parole ? Une simple phrase ? Un conseil, aurait-il suffit à déclencher un grand changement ?
Il est important d’être proche de son client, d’être là avec lui et pour lui, d’être son meilleur supporteur, mais il est important parfois de savoir prendre du recul par rapport à sa propre pratique, pour saisir ce qui se passe réellement. Jouer les apprentis sorciers dans ce domaine peut être problématique parce que les paroles ont la puissance des métaphores, elles ont ce pouvoir de guérison sur les autres.

Venez en savoir plus sur vous-même, comment vos paroles peuvent soulager, aider et guérir, lors du World Congress 2017, les 8, 9 et 10 septembre 2017 à Paris c’est un évènement incontournable !

Inscrivez-vous au World Congress du 8 au 10 septembre 2017 à Paris

L’Hypnose & le conte

Homme de théâtre et de communication, a étudié le théâtre à Paris III Sorbonne Nouvelle et la communication sur le terrain via les médias radios et télévisions Tunisiennes. Professeur à l’Université, il a enseigné le théâtre, le conte et le récit.

Formateur, Coach et Thérapeute, il a fondé deux cabinets de formation accès sur la communication en Entreprise, associée aux techniques théâtrales. Il représente actuellement le cabinet ALFACOM en partenariat avec Psynapse.

Depuis toujours, sa pratique théâtrale touchait l’Hypnose sans le savoir comme Monsieur Jourdain avec la prose.

A travers les récits dramatiques qu’il construisait aves ses étudiants, il avait noté une évolution comportementale chez eux grâce à la représentation artistique, visuelle, vocale et gestuelle de ses contes. Une métaphore et des changements se remarquaient dans les attitudes de ses étudiants.

La quête du héros, les métaphores, les personnages ressources, les obstacles, les étapes initiatiques…tout cela participait aux modifications des comportements aussi bien dans l’assistance que chez le conteur, appuyé par les inflexions de la voix et de leurs impacts sur l’attention.

Le parallèle est vite fait, le récit structuré occupe le conscient pendant que les métaphores pénètrent l’inconscient. C’est pourquoi il associe naturellement le conte et l’hypnose dans ses approches thérapeutiques avec ses clients, objet aujourd’hui de sa participation à cette conférence.