Apprentissage pour faire ou apprentissage pour savoir ? Comment améliorer la mémorisation en utilisant la PNL 

Formation, apprentissage, connaissance, compétence. Bien des mots pour parler d’un sujet flou : la préparation à une nouveauté pour laquelle une réponse programmée ou spontanée est attendue. Qu’est-ce qu’apprendre ? Savoir quelque chose de nouveau ? Savoir faire quelque chose de nouveau ?

Voulons-nous rendre l’apprentissage intéressant ou utile ?

  • Intéressant pour le cognitif : l’idée
  • L’utile pour l’action : le faire.

Une idée forte de la PNL est : « l’idée n’est pas l’action ».

Comment utiliser ce concept pour orienter sa formation et maximiser l’apprentissage en général et la mémorisation en particulier.

« Si je sais, je pourrai faire » me disait mon ami Jo. Et si je pouvais envisager de faire pour enfin savoir ?

Dans cette conférence, Jean-Charles Caustier développe les outils de la PNL pour favoriser la mémorisation dans l’apprentissage et pour maximiser les effets de l’apprentissage.

mars 23

10:40

– 11:50

(1h 10′)

Plénière

Jean-Charles Caustier