Perdu dans le temps

« Le temps existe seulement par la représentation que vous avez de lui.» Cette citation de Goethe ouvre un champ d’investigation pour nous en tant que professionnels de la relation.
La représentation est la base du langage inconscient et nous savons tous beaucoup de mots beaucoup trop complexes pour qu’ils puissent être représenté à l’intérieur de notre tête.
Si je dis « arbre », même si chacun d’entre vous aura une représentation différente, il y a beaucoup de chances que vous voyez quelque chose avec une partie verticale et surtout organique.
Si je dis « Liberté », nous accédons à quelque chose de beaucoup plus personnel dans sa représentation. Vous devrez entrer dans une représentation symbolique et à ce moment-là nous entrons dans l’hypnose.
Nous appellerons cette représentation, un « expérience de référence ». Nous savons tous que la seule façon de représenter la liberté sera avec une expérience de référence symbolique personnelle nous impliquant ou non.
Par exemple, cela peut être l’image de la statue de la liberté.
Et si je dis « Time », que voyez – vous ? Quelle est la représentation que vous pouvez avoir inconsciemment en entendant, en prononçant, en utilisant ce mot particulier ?
Bien que le temps soit lié aux situations autant que le corps est lié à l’esprit, nous avons une grande difficulté à représenter ce mot sans complexité.
Pour ceux qui aiment la complexité, je vous propose d’aborder cette question et d’imaginer quelles peuvent être les représentations qui nous donneront plus d’idées, plus de choix ou encore plus de flexibilité.
Les différentes parties abordées dans l’intervention de Jean-Charles Caustier seront :
• Chronologie
• régression Temps
• distorsions Temps
• Trois représentations du temps dans l’ancien vocabulaire grec
• Une induction hypnotique et un protocole appelé «la maison du temps » ( en option: le protocole peut être pratiqué dans un atelier).

septembre 10

12:00

– 13:00

(1h)

Hall B

Jean-Charles Caustier