Hypnose Hyperempiria

L’hyperemperia créé par Gibbons dans les année 70 est l’opposé de l’hypnose en termes de suggestions qui sont employées pour apporter l’état modifié. L’hyperemperia, peut être vu comme un « nouvel état », tout comme une nouvelle peinture peut être perçue comme une nouvelle forme d’art. La question essentielle concerne les procédures d’inductions. Le principe est celui d’une mise en transe ascendante. C’est-à-dire que vous n’allez pas ‘approfondir’ ou faire ‘focaliser’ votre sujet, mais au contraire vous allez lui faire prendre conscience de tout ce qui l’entoure. Vous allez l’éveiller le plus possible, c’est une ouverture de conscience, la possibilité de revivre des extases, des chemins vers une autre réalité.  Cela conduit bien sûr à une saturation qui va permettre une transe. Nous allons utiliser le principe de suggestions que nous connaissons en hypnose, non pas pour l’associer à la voix du sujet, mais pour lui offrir l’opportunité de prendre conscience de plus en plus de choses autour de lui. C’est un moment qui va permettre à de nombreuses personnes de se redécouvrir, et de pouvoir reprendre beaucoup de ressources dans une sphère bien plus ‘infinie’ que dans les états hypnotiques classiques. L’hyperempiria a une qualité, celle de la concentration dans l’expansion de soi et la prise de conscience des possibilités de l’ouverture de ses propres perceptions. Plus vous allez ouvrir le champ de conscience de votre sujet et plus vous allez lui permettre durant un laps de temps défini, de contacter en eux ces facultés.

septembre 10

10:45

– 11:45

(1h)

Hall A

Grégoire de Lasteyrie